Comment se préparer pour rebondir après la crise du coronavirus ?

crise

Sous-estimée, la crise sanitaire et économique que nous vivons actuellement nous a pris par surprise. Cela fait maintenant plus d’un mois que l’économie française tourne au ralenti. De nombreuses start-ups dans les secteurs du tourisme, du retail et de l’événementiel connaissent un trou d’air avec une baisse brutale de leur chiffre d’affaires et un désintérêt des investisseurs pour les nouveaux deals. La situation est morose mais faut-il pour autant se laisser porter par les événements extérieurs sans réagir ou réfléchir à la suite ? 

Les start-ups en phase de levée de fonds face à la crise

En pleine crise sanitaire et économique, les investisseurs ont mis un coup de frein au déploiement de leurs fonds. Ces derniers préfèrent accompagner les startups de leurs portefeuilles plutôt que d’engager de nouveaux investissements. Ainsi, certains tours de table déjà entamés se finalisent. Certains fonds continuent tout de même à engager de nouveaux investissements mais se concentrent en priorité sur les start-ups qui résistent à la crise c’est-à-dire, les start-ups Saas, Edtech, Medtech, gaming, supply chain ou encore fintech.

Si votre start-up ne fait pas partie de ces catégories, l’accès aux investissements sera sûrement ralenti durant cette période. En attendant que la crise passe, vous pouvez en profiter pour parfaire votre dossier d’investissement grâce à une documentation financière solide. En effet, en plus de votre business plan et du prévisionnel financier, avez-vous pensé à préparer un “executive summary” ou encore un “one pager” ? 

Pour les fondateurs de start-ups qui souhaitent lever à la fin de l’année, rien de mieux que d’anticiper l’après-crise et de commencer la rédaction de sa documentation financière. Si vous avez besoin d’aide pour la réalisation de la documentation financière, Advimotion peut vous accompagner. 

La situation des start-ups qui ne sont pas en phase de levée de fonds

Si la levée de fonds n’est pas votre priorité de l’année, alors cette crise peut vous permettre de renforcer plusieurs points dans votre entreprise. 

Tout d’abord, le moment est peut-être venu de faire le bilan de tout ce que vous avez réalisé depuis que vous avez créé votre start-up. En effet, il est très courant dans la culture américaine de noter les jalons importants franchis afin de ne jamais oublier tout le chemin parcouru. Cela donne de la force et du courage. D’un point de vue humain, il vous sera aussi nécessaire de garder le contact avec votre base de données client en envoyant régulièrement des newsletters . Il est également important de resserrer les liens avec votre équipe en partageant de nouveau votre vision et la destination finale où vous souhaitez mener votre start-up. Enfin, cette crise nous montre l’importance de la digitalisation de sa start-up ou de son entreprise, pour les dirigeants qui jusqu’ici étaient sceptiques à cette idée. 

Que la reprise se fasse en U (reprise lente), en V (reprise rapide) ou en W (reprise puis rechute), cette période est propice à la réflexion, à la préparation et à l’anticipation de vos prochains mouvements. 

Advimotion, votre partenaire de croissance.