Les plateformes de levée de fonds en crowdfunding, une solution de financement à ne pas négliger

plateforme de levée de fonds

Les plateformes de levée de fonds sont des solutions à ne pas négliger car des sommes assez importantes peuvent y être levées :

  • Le montant moyen levée sur une plateforme de crowdfunding avec ou sans contrepartie oscille entre 3 000€ et 5 000€.
  •  Sur une plateforme de crowdlending,le montant moyen levée oscille entre 1 000€ et 200 000€.
  • Le montant moyen levée sur une plateforme de crowdequity oscille entre 40 000€ et 500 000€.

Le crowdfunding de contrepartie et le crowdlending font partie de la catégorie du financement non-dilutif et sont utilisés au démarrage d’une startup tandis que le crowdequity fait partie de la catégorie du financement dilutif et est utilisé lors de la phase d’amorçage et de développement de la startup.

Les avantages à passer par une plateforme de levée de fonds sont nombreuses : (i) Tout d’abord, les plateformes de levée de fonds sont des leviers qui peuvent fournir aux entrepreneurs une preuve de validation du marché et, (ii) les plateformes de crowdfunding peuvent également servir de levier de renforcement des fonds propres afin d’aller chercher un prêt bancaire ou une subvention.

Vous avez des questions sur les plateformes de levée de fonds ou la levée de fonds en général ?

Les plateformes de levée de fonds ou de crowdfunding ont le vent en poupe. C’est pourquoi aujourd’hui, quand on est porteur de projet, passer par une plateforme de crowdfunding est une étape quasi-indispensable.

Les différents types de plateformes de levée de fonds

Aujourd’hui, les plateformes de levée de fonds sont partout mais elles n’en sont pas pour autant toutes pareilles. En effet, il faut bien faire certaines distinctions.

Le reward crowdfunding

Qu’il s’agisse de dons sans contrepartie (récompense), de dons avec contrepartie symbolique ou d’une pré-vente du produit ou service pour lequel la campagne de financement à été lancée.

Le montant moyen oscille entre 3 000€ et 5 000€.

Le Crowdlending

Il peut s’agir de prêts sans intérêts, de prêts avec intérêts (sans caution ni garantie de votre part).

Le montant moyen oscille entre 1 000€ et 200 000€.

Le Crowdequity

Il s’agit d’une prise de participation au capital de la société. L’investissement peut être en capital (le financeur est rémunéré sous forme de dividendes ou de plus-values lors de la cession des titres), en obligations (sa rémunération prend la forme d’intérêts) ou en royalties (sa rémunération prend la forme de commissions sur le chiffre d’affaires).

Le montant moyen oscille entre 40 000€ et 500 000€ en fonction du type d’investissement.

A quel stade de développement faire appel aux plateformes de levée de fonds ?

Le crowdfunding avec ou sans contrepartie et le crowdlenfing font partie de la catégorie du financement non-dilutif. Au contraire, le crowdequity fait partie de la catégorie du financement dilutif (dilution du capital de la startup avec l’entrée de nouveaux actionnaires).

Or souvent, le financement non-dilutif est plus utilisé au démarrage de la startup et le financement dilutif lorsque la startup dégage un chiffre d’affaires assez récurrent a déjà trouvé sa traction sur le marché cible. Par conséquent, le crowdfunding et le crowdlenfing seront plus utilisés au démarrage de la startup tandis que le crowdequity sera mis en avant lorsque la startup sera en phase d’amorçage et de développement.

Les avantages à passer par une plateforme de crowdfunding

Les plateformes de levée de fonds comme preuve de validation du marché 

Ce mode de financement permet à l’entrepreneur de tester son marché et l’accueil du public vis à vis de son produit ou service.

Ainsi l’entrepreneur peut estimer sa capacité à fédérer une communauté autour de son projet. C’est une première étape importante qui permet d’estimer si les personnes ciblées sont prêtes à acheter le produit ou le service.

Les plateformes de levée de fonds comme moyen de renforcer ses fonds propres afin d’aller chercher un emprunt bancaire

La plupart du temps, les banques n’acceptent de prêter qu’à condition que l’entrepreneur ait l’équivalent du montant emprunté dans ses fonds propres. Cela permet aux banques de se prémunir du risque de solvabilité au cas où l’entrepreneur n’arriverait pas à honorer son engagement de remboursement du prêt. Ainsi, faire une campagne de crowdfunding peut être une première étape afin de renforcer les fonds propres avant d’aller chercher un prêt bancaire ou une subvention publique.

Les avantages et les inconvénients de chaque type de financement

L’avantage du crowdfunding est que l’argent des participants n’est pas un investissement mais un don, par conséquent, il n’a pas à être remboursé. Les participants font ce don car ils croient dans le projet et dans l’équipe fondatrice. L’inconvénient est que le montant levé est assez faible. En effet, le montant moyen oscille entre 3 000€ et 5 000€.

L’avantage du crowdlending est qu’il s’agit d’un prêt, donc pas de dilution de capital, et d’une bonne alternative si la banque ne souhaite pas prendre le risque de financer le projet. Le principal inconvénient est le taux d’intérêt sur lequel l’entrepreneur doit rester vigilant. Aussi, la somme perçue devra être remboursée que le projet décolle ou pas.

L’avantage du crowdequity est le montant levé qui peut atteindre des sommes assez importantes. Le montant moyen levé oscille entre 40 000€ et 500 000€ en fonction du type d’investissement. L’inconvénient est la dilution du capital mais là encore il y a des calculs à faire pour ne pas céder une part trop importante de son capital et que l’entrepreneur garde plus que la majorité des parts.

Enfin, certaines plateformes de crowdfunding ont leurs préférences en termes d’activité de la startup. Mais souvent, les plateformes de levée de fonds sont généralistes, c’est-à-dire qu’elles acceptent tous types de projets. Par conséquent, avant de lancer sa campagne, l’équipe doit faire ses recherches sur les spécificités et les règles de la plateforme (le taux prélevé par la plateforme lorsque la campagne est réussie). Ainsi, une campagne de crowdfunding réussie demande beaucoup de préparation en amont.

En conclusion

Les plateformes de levée de fonds sont des solutions de financement à ne pas négliger. En effet, en plus de pouvoir tester son marché et sa capacité à fédérer une communauté autour de son projet, l’entrepreneur réunit des capitaux qui serviront à renforcer les fonds propres de la startup. Plus le projet sera mature, innovant et sérieux, plus il sera possible de lever des sommes importantes sur ces différentes plateformes de levée de fonds. A chacun de choisir quel type de financement participatif lui convient le mieux. Mais s’il y a une chose qu’il faut retenir de cet article c’est : “Ne vous privez surtout pas de cette source de financement” !

Si cet article vous a aidé et que vous souhaitez en consulter d’autres, vous pouvez nous retrouver sur Medium.

Advimotion, votre partenaire de croissance.