Contrat de leveur de fonds : rémunération et principales clauses

Advimotion | Conseil financier et levée de fonds

Un contrat de leveur de fonds permet de régir la relation entre l’entreprise en recherche de financements et l’intermédiaire qui l’accompagne.

La rémunération dans le contrat de leveur de fonds

Un des points clefs du contrat est la rémunération. En général un leveur de fonds se rémunère de deux manières : un frais fixe pour la réalisation ou la refonte de la documentation investisseurs (pitch deck et business plan) et un frais variable correspondant à un pourcentage des financements apportés à l’entreprise.

Chez Advimotion, nous avons une grille de tarifs multicritères pour déterminer quel est le frais fixe le plus adapté en fonction du stade de développement de l’entreprise et ses capacités financières. En plus de l’aspect documentation, il comprend la préparation au pitch, le calcul de la valorisation et des conseils sur la structure de l’entreprise et son business model.

Le success fee est un pourcentage des sommes apportées par le leveur de fonds. C’est un vrai incentive pour Advimotion et c’est pour cela que nous accompagnons des entreprises auxquels nous croyons vraiment.

Les autres clauses

Les autres clauses importantes du contrat de leveur de fonds sont :

  • la durée qui est en générale assez longue car par nature lever des fonds prend du temps (contrat de 6 mois à un an) ;
  • la confidentialité car nous nous engageons à protéger vos intérêts ;
  • l’obligation de transparence des parties car il est essentiel de travailler dans un climat de confiance afin de garantir une collaboration efficace.

Pour en savoir davantage sur nos modalités d’intervention et sur le contenu de notre contrat de leveur de fonds, n’hésitez pas à nous contacter.

Si vous souhaitez nous lire davantage d’articles sur l’univers du financement des startups, retrouvez-nous sur Medium.

Advimotion, votre partenaire de croissance.