La levée de fonds en 2019 dans la French Tech : Les secteurs qui se sont démarqués

Advimotion | Conseil financier et levée de fonds

La levée de fonds en 2019 a atteint des records dans la French Tech. En effet, 4,5 milliards d’euros ont été levés en 2019 comparés aux 3,2 milliards d’euros levés en 2018. Certains secteurs se sont démarqués et dans cet article, Advimotion va vous les décrypter.  

Le secteur des MedTech (technologies médicales)

Doctolib qui propose des services en ligne de prise de rendez-vous médicaux a réussi une levée de fonds en 2019 de 130 millions d’euros. La startup fait partie des startups qui ont dépassé les 100 millions d’euros levés. En plus de Doctolib il y a également Alizé Pharma qui a levé 67 millions d’euros. Le secteur des Medtech est celui qui a le plus le plus levée de fonds en 2019. En effet, le secteur représente 11,3% des fonds levés. 

Le secteur des MarTech (technologies marketing) 

Avec 9,4% des fonds levés, le secteur des MarTech est le deuxième secteur qui a le plus levée de fonds en 2019. La startup Algolia, moteur de recherche à destination des développeurs, a levé 100 millions d’euros en octobre 2019. C’est aussi un secteur qui a réalisé des performances constantes avec au moins une levée de fonds chaque mois. 

Le secteur des Fintech (technologies financières)

Avec 6% des fonds levés, le secteur est en ébullition grâce aux nouvelles startups qui se lancent. Ainsi, c’est un secteur porteur qui continue son développement. 

Le secteur qui monte : la cybersécurité

Deux startups, Dashlane et Vade Secure, ont réussi une levée de fonds en 2019 de presque 100 millions d’euros chacune (respectivement 98,6 millions d’euros et 70 millions d’euros). 

Les secteurs qui ralentissent : l’e-commerce et la mobilité

Les marketplaces e-commerce représentent 1% de la levée de fonds en 2019 ce qui signe leur ralentissement et la difficulté pour les nouveaux entrants de se faire une place. 

Avec 4,7% des montants levés, le secteur de la mobilité est en perte de vitesse. Les startups peinent à se différencier des offres de BlaBlaCar ou d’Uber. 

Comme nous l’avons vu, 2019 a été une année exceptionnelle pour les startups françaises qui ont levé 40% de fonds en plus qu’en 2018. Certains secteurs ont en profité pour se démarquer pendant que d’autres reculaient. Qu’en sera-t-il de 2020 avec la crise sanitaire et économique que nous traversons actuellement ? Les montants levés seront-ils toujours aussi important ? Quels secteurs vont le plus se démarquer ? Prochain article sur le sujet début 2021 ! 

Si vous souhaitez d’avantage d’actualités finance et startups, vous pouvez également nous lire sur Medium

Advimotion, votre partenaire de croissance.